Comment obtenir une aide financière pour réaliser des travaux de rénovation énergétique

renovation-energetique

Afin d’inciter les propriétaires à effectuer des travaux permettant d’améliorer la performance énergétique de leur habitat, l’État a mis en place différents dispositifs d’aides. Quelles sont les subventions auxquelles vous pouvez prétendre ? Et quels travaux sont concernés ?

L’aide MaPrimeRénov versée par l’Anah

À partir du 1er janvier 2021, l’aide financière MaPrimeRénov remplace le CITE. Ce crédit d’impôt pour des travaux énergétiques disparaît ainsi totalement. La nouvelle aide MaPrimeRénov est versée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Elle permet de financer vos différents travaux de rénovation énergétique. Avant 2021, le crédit d’impôt pour des travaux énergétiques CITE est encore maintenu.

MaPrimeRénov est une aide financière pour isolation des combles, pour l’installation d’un système de chauffage plus économique comme le remplacement de votre chaudière par un poêle à granulés, etc. Elle est accessible à tous les ménages. En revanche, son montant dépend essentiellement de vos ressources, de la localisation du bien ainsi que du type de travaux à réaliser.

Pour l’obtenir, vous devez réaliser un devis pour les travaux à réaliser. Ensuite, vous évaluez le montant de votre prime et en effectuez la demande sur le site du gouvernement dédié à cette aide. Vous démarrez les travaux puis recevez votre prime en environ deux semaines.

L’Anah propose d’autres dispositifs de subvention pour travaux comme Habiter Mieux ou encore Habiter Serein afin d’alléger les coûts des travaux énergétiques d’une maison. Pour savoir à quelles aides pour changer de chaudière vous avez droit, vous pouvez contacter directement l’Anah.

L’éco-prêt à taux zéro

Avec l’éco-prêt à taux zéro, vous pouvez financer vos travaux de rénovation énergétique sans payer d’intérêt. Le montant de cette aide économie d’énergie par le gouvernement est compris entre 7000 et 30 000 euros selon les travaux à réaliser.

Ce dispositif permet de financer, entre autres, l’isolation thermique de votre toiture, vos murs, vos fenêtres ou encore vos planchers bas. L’installation d’équipements de chauffage ou d’équipements de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant avec une source d’énergie renouvelable y est également éligible.

Pour obtenir cette aide, vous devez passer par un établissement bancaire ayant signé une convention avec l’État. Vous pouvez donc commencer de voir avec votre propre banque si elle peut vous accorder ce type de prêt. Si elle le refuse, vous pouvez contacter d’autres banques. Les travaux ne doivent pas être entamés au moment de la demande du prêt. En revanche, vous devez présenter au banquier un ou plusieurs devis.

La TVA à taux réduit

Certains travaux permettant d’améliorer la qualité énergétique d’un logement bénéficient également d’une TVA à taux réduit de 5,5 %. Ceci s’applique par exemple pour l’achat d’une chaudière respectant les critères de performance énergétique établis par l’État.

Pour profiter de cette aide à la rénovation énergétique, tous les équipements achetés ainsi que les travaux réalisés doivent être facturés par une entreprise. Ainsi, si vous achetez les matériaux vous-même, c’est le taux de TVA normal de 20 % qui sera appliqué.


Trouver une entreprise spécialisée en rénovation à Cannes et alentours
Un escalier en colimaçon qui va bien dans votre intérieur