Quel modèle de volet roulant choisir ?

volet roulant

En France, plus de la moitié des volets sont roulants. Ce classement comporte 2 catégories distinctes : les modèles mécaniques d’une part et électriques d’une autre. L’intérêt pour ces dispositifs, qu’ils soient à ouverture manuelle ou motorisés, a incité les fabricants à en concevoir dans différents matériaux et systèmes de pilotage. Focus sur ces éléments d’ouverture au succès grandissant.

Le modèle en PVC

Un volet roulant en PVC est fabriqué à partir d’une variante du plastique qui se caractérise par ses propriétés isolantes et son excellent rapport qualité/prix. Cette manière synthétique, moins coûteuse que l’aluminium, empêche les nuisances sonores de s’introduire à l’intérieur du logement ou du local et bloque aussi le transfert thermique dans les 2 sens. De plus, ce modèle ne nécessite quasiment pas d’entretien. Il suffit de le nettoyer avec une éponge légèrement humidifiée pour lui redonner son éclat originel. Par ailleurs, l’installation de cet élément est considérée comme faisant partie de travaux de rénovation énergétique qui vous donnent accès à la prime du Crédit d’Impôt pour la transition Énergétique. Ce modèle est toutefois réservé aux petites ouvertures et donc à éviter pour les portes-fenêtres.

Motorisé filaire ou télécommandé ?

Les volets roulants filaires sont intégrés dans le circuit électrique du logement. Ils se caractérisent alors par leur stabilité et leur fiabilité. Mais s’il y a plus de propriétaires qui préfèrent le processus avec fil que sans fil, c’est surtout pour des raisons économiques. Pensez toutefois à introduire les câbles dans le faux-plafond et les goulottes pour ne pas compromettre l’aspect esthétique de votre intérieur. En revanche, le modèle télécommandé, un choix moderne par excellence, vous évite les contraintes des fils visibles qu’on cherche tant bien que mal à dissimuler. Le dispositif est commandé à distance avec une possibilité de pilotage à 200 mètres : un choix 100 % confortable si vous en avez, bien évidemment, les moyens.

Solaire ou domotisé ?

Vous l’ignorez peut-être mais votre volet peut aussi être lié à des panneaux solaires. Cela signifie qu’il sera motorisé avec une source d’énergie renouvelable sans électricité. Ainsi, non seulement vous optez pour un mode consommation écologique mais vous réduisez aussi vos dépenses domestiques. L’investissement de départ est peut-être conséquent mais les gains que vous allez réaliser dans les années à venir en valent réellement la peine. D’un autre côté, il y a le modèle domotisé conçu conformément aux technologies high-techs les plus modernes. Pas de fil, pas de télécommande ! Vous pilotez votre dispositif avec votre Smartphone ou tablette à une distance encore plus grande que le modèle télécommandé.

A savoir : La box domotique est le système de pilotage de volets roulants le plus avancé. Elle assure la centralisation, la programmation et le contrôle à partir d’une seule unité technologique : une box ergonomique qui mérite l’investissement !

Quelles sont les étapes du traitement des eaux usées ?
Trouver une entreprise de toiture et charpente à Dijon